• Nos speakers 2018

    Femmes et Hommes

    Après une étape de recherche et de sélection autour de notre thème Retour vers le Futur.... nous vous révélerons la liste des speakers le jour de l’événement, fidèle à la tradition TEDx. ;-)

  • Retour sur les Speakers 2017

    Femmes et Hommes de Marseille

  • Liste des speakers TEDxCanebière 2017

    Une nouvelle théorie du développement du cerveau pour traiter l’autisme

    Physiologiste et biophysicien, Yehezkel Ben-Ari a fait des découvertes majeures sur les étapes du développement cérébral et sur différentes pathologies dont notamment les épilepsies infantiles. Il a, avec ses collaborateurs à l’INMED, décrit les séquences maturatives des neurones et des réseaux neuronaux et a, en particulier, découvert une des séquences les plus étudiées depuis : la maturation des courants inhibiteurs qui au départ excitent, séquence qui a été préservée au cours de l’évolution. Son équipe a aussi montré les altérations qui interviennent pendant la naissance et leur rôle dans l’émergence de l’autisme et d’autres maladies cérébrales. Il a dirigé une unité INSERM pendant plus de 20 ans, a créé l’Institut de Neurobiologie de la Méditerranée (INMED) et l’a dirigé depuis sa création jusqu’en 2009. Ses découvertes sur les possibilités de traitement de certaines maladies neurologiques et psychiatriques l’ont amené à créer deux jeunes sociétés innovantes : Neurochlore et B&A Therapeutics. Dans ce cadre, il se consacre à présent à de nombreux essais cliniques et à des projets de recherche fondamentale destinés à déterminer si la naissance est une période critique dans l’émergence de maladies neurologiques et psychiatriques. Yehezkel Ben-Ari est l’auteur de plus de 500 publications scientifiques et figure parmi les 100 neuroscientifiques les plus cités. Il a reçu de nombreuses distinctions dont le prix biomédical 2009 de l’INSERM, le prix du FNRS belge, le grand prix des Fondations américaines et européennes pour l’épilepsie.

    Plus d’informations sur le blog de Yehezkel Ben-Ari : http://leblogdebenari.com ou sur le site de Neurochlore : http://www.neurochlore.fr

    Le handicap : vers un nouveau modèle : offrir l’inclusion plutôt que l’insertion

    Jean-Marc ELBHAR, 58 ans, est Président de l’Association DACOR (Développement des Apprentissages des Compétences et des Réalisations) qui œuvre pour améliorer la vie des personnes atteintes de handicap mental. L’animation d’après-midis puis d’ateliers de création artistique, dont il a instauré la mise en place depuis quelques années, lui a inspiré un projet un peu fou : la production du spectacle DACOR Show. Artistes, professionnels du spectacle, et personnes handicapées ont participé à l’organisation et la représentation de ce spectacle musical, le 25 février 2017, devant un public de 300 spectateurs. Cette aventure a permis de révéler et développer les talents artistiques et techniques de jeunes adultes accueillis dans des Etablissements d’accueil spécialisés et leur a offert la possibilité de vivre l’expérience d’un moment « sans différence ». Pour cet homme de cœur, père adoptif d’une jeune femme avec handicap mental, cette expérience n’est que la première pierre d’un projet plus large d’intégration sociale et professionnelle des personnes avec handicap mental pour une société plus ouverte et plus inclusive.

    À la recherche de nouveaux mondes

    Jean-luc Gach est ingénieur né en 1971. Il passe son enfance à Apt dans le Vaucluse et est très tôt passionné d’astronomie qu’il pratique en tant qu’amateur. Il poursuit des études d’ingénieur en électronique à l’Institut National des Sciences Appliquées de Lyon (INSA), formation complétée par un Diplôme d’Etudes Approfondies en « imagerie en sciences de l’univers » à l’Université de Nice. Il intègre en 1995 l’Observatoire de Marseille en tant qu’ingénieur. Là il développe des instruments et caméras pour les astronomes qui sont utilisés dans le monde entier. En 2009 il est élu ingénieur de l’année « pour la science » par le magazine l’Usine Nouvelle. En 2011 il crée la société First Light Imaging qui valorise ses travaux de recherche et commercialise des caméras scientifiques aux performances inédites. En 2014 le CNRS lui décerne la Médaille de Cristal pour ses travaux, l’une des plus hautes distinctions de la recherche Française.

    La chimie de la nature, thérapie contre le cancer

    Frédéric Gault est né à Nantes le 9 Décembre 1977, dans une famille modeste de la classe moyenne. Très jeune, il s’est intéressé à la nature et a élevé différentes espèces animales, allant des oiseaux aux animaux aquatiques trouvés dans les ruisseaux de Bretagne. Vers l’âge de 6 ans, il apprit de son père la chasse et la pêche dans le plus grand respect des ressources naturelles. Plus âgé, son père l’initia à la plongée et à la chasse sous-marine. Il fût immédiatement passionné par ce nouvel univers auquel il ne cessa jamais de s’intéresser. Après des études scientifiques en « Sciences de la Vie », Frédéric s’est finalement réorienté vers des hautes études en aquaculture. Il est aujourd’hui ingénieur en aquaculture, spécialisé dans la culture des coraux tropicaux. A ce jour, il dirige la société de Biotechnologie CORAL BIOME qu’il a créé avec Yvan Pérez en Mars 2011 et qui est implantée sur le campus scientifique de Luminy, à Marseille.

    L’espoir est dans le placard

    Après une carrière dans le marketing à l’international, passionnée par les voyages et les rencontres, Caroline Gloton Jammet se consacre à l’élaboration de projets engagés. Sa contribution à la mise en place de filières agricoles et ses actions de marketing et de commercialisation d’épices auprès de l’industrie et de la distribution agroalimentaire sont des expériences fondatrices pour comprendre l’impact de notre consommation sur la vie de centaines de familles. Désireuse de partager ses apprentissages et engagée dans des projets de sensibilisation à la consommation responsable dans la région d’Aix-en-Provence, elle crée en 2013 un espace le Café découvertes ainsi qu’une boutique en ligne www.cafedecouvertes.fr où elle propose des dégustations, des découvertes de savoir-faire, et des ateliers autour des produits qu’elle a découvert En 2015, elle décide de s’associer au réalisateur Romain de l’Ecotais pour autoproduire un voyage filmé en Inde et en Afrique : Graines d’espoir qui promeut ses idées sur la consommation responsable. A travers toutes ses actions, Caroline porte l’ambition de remettre de l’humanité, du respect dans le commerce entre des femmes et hommes du monde et de redonner à chacun le pouvoir de choisir ce qu’il consomme et le monde dans lequel il souhaite vivre.

    Liberté, égalité, ubérité

    Pascal Lorne est de ces entrepreneurs multirécidivistes qui font bouger les lignes. À 25 ans, il a co-fondé sa première entreprise Ismap, revendue très rapidement au fondateur de Nokia au début des années 2000. Même opération en 2003 avec Miyowa, pionnier des applications mobiles de messagerie instantanée, rachetée en 2012 par le leader américain de la synchronisation de carnets d’adresses. Pascal tient son appétence entrepreneuriale de son père, entrepreneur dans le bâtiment, qui lui a transmis le goût de la construction. Sa mère, à la tête d’une tribu de neuf enfants dont certains ont été adoptés, lui a appris à partager pour mieux redistribuer. Après avoir multiplié les plongeons entrepreneuriaux, il s’engage pour rendre à la société ce qu’elle lui a donné. Il choisit d’adresser le problème du chômage avec la création en 2015 de GoJob, plateforme d’intérim bienveillante qui connecte travailleurs zélés et entreprises respectueuses du savoir-faire et du savoir-être de leurs collaborateurs. « Je n’ai pas monté une entreprise pour m’en mettre plein les poches. Je l’ai fait pour changer le monde », déclare celui qui a pris la décision à 40 ans de dédier 100 % de son patrimoine à des projets à fort impact social via sa holding, Impacton.

    Une éducation bienveillante pour un monde plus humain

    Nourrie de son vécu d’enfant, de son expérience de parent, et de ses expériences professionnelles dans l’enseignement en collège, dans la formation pour adultes et dans l’accompagnement individuel, elle a choisi d’œuvrer dans le domaine de l’éducation, pour faire connaître la Communication Non Violente de Marshall Rosenberg. Catherine est cofondatrice et coordinatrice de l’association Déclic-CNV & Education, qui agit à la fois sur le terrain - en accompagnant les professionnels, les structures et les parents - et au niveau institutionnel, afin que la CNV puisse faire partie de la formation initiale et continue des professionnels de l’éducation et soit accessible facilement aux parents et futurs parents.

    Les Bonimenteurs

    Jean-Marc Michelangeli (Marco) et Didier Landucci (Ducci) se sont rencontrés en 1985 sur les bancs de la Faculté de Lettres d’Aixen-Provence. Ils ont suivi des cours d’art dramatique à Marseille et ont fondé leur première structure théâtrale, Boni and Prod. Très vite, ils ont essuyé les planches de divers lieux culturels et ont enchaîné de nombreux spectacles. Pour parfaire leurs techniques, ils ont approfondi leur formation en abordant d’autres disciplines : la commedia dell’arte, le théâtre de gestes, le clown, le mime, les textes classiques, le travail devant la caméra... Ils ont joué dans des spectacles aux registres divers et variés ainsi que dans de nombreux courts-métrages. Mais, plus que des interprètes, ce sont des «touche à tout» insatiables, artistes dramatiques mais aussi fabricants d’histoires, créateurs de projets, artisans de métier !

    All Posts
    ×